Actualités

Coupure électricité

Lignes électriques
Enédis procédera à des travaux sur le réseau électrique qui...
En savoir plus...

Agenda

13
Novembre, 2019
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Il nous parait naturel de nos jours de pouvoir circuler sur des routes carrossables pour aller de notre village aux villages ou villes alentours ... mais çà n'a pas toujours été le cas, jugez-en plutôt :

 

Espérance La grande route de Bray sur Seine à Nogent  sur  Seine fut construite en 1762 et classée route  nationale  d'Orléans à Maizières par les lois d'avril 1791.

 

 Vers l'année 1772, le chemin de Provins au  Portmontain, par suite de l'extension du commerce  et  du nombre de voitures qui le fréquentaient pour arriver au  port, était devenu impraticable par manque d'entretien ;  on ne pouvait s'en servir 3 à 4 mois l'année et les marchands étaient obligés de conduire leurs denrées à l'est du Portmontain à Beaulieu. Mais le trajet par eau et par terre était beaucoup plus long et la navigation très difficile à cause des ensablements. D'où augmentation du prix des transports et mauvais approvisionnement.

Les marchands de Provins, appuyés par tous les habitants de la contrée firent une requête et un devis détaillé fixa le prix des travaux à 22 117 livres.

Le chemin fut classé chemin de grande communication n°78 Villiers saint Georges-Villuis en 1848.

 

Avant 1848, le chemin du Portmontain au Vezoult changeait constamment de place suivant les variations des berges de la Seine. C'est par suite des empierrements des berges exécutés à cette époque que ce chemin pu être classé comme chemin vicinal.

 

Le chemin de fer de Montereau à Troyes a été construit en 1847-48 et a fonctionné en 1848. C'est ce qui a déterminé l'administration des Ponts et Chaussées à faire construire la partie du chemin entre Hermé et le Portmontain pour communiquer avec la gare d'Hermé.

Le chemin de fer de Paris à Mulhouse a été construit en 1853-54 et a commencé à fonctionner en 1856. Alors la compagnie a décidé d'établir une station à Flamboin pour la bifurcation de la ligne principale avec le tronçon de Montereau.

Cette station a fonctionné en 1856 , et a provoqué par sa position l'établissement de la partie du chemin de GC n°49 Rozay en Brie-Trainel comprises entre la Seine et les limites de Passy et Fontaines Fourches.